Qui est éligible au contrat unique d’insertion (CUI) ?

Parfois, embaucher du personnel est considérer comme l’assurance d’avoir des dépenses salariales supplémentaires tout en risquant de nuire à la rentabilité de l’entreprise, surtout si les personnes embauchées ne possèdent pas le niveau nécessaire. Pour donner une chance aux personnes qui ont des difficultés à trouver du travail et de pouvoir amortir cette certitude de dépenses, le Contrat Unique d’Insertion ou CUI a été créé. Ce contrat se présente comme une forme de salariat qui donne accès à un accompagnement professionnel et/ou une formation. Le CUI a pour objectif de faciliter l’insertion professionnelle des personnes qui n’ont pas de travail et qui sont dans une situation professionnelle et sociale difficile.

Le Contrat Unique d’Insertion, de quoi s’agit-il ?

Le Contrat Unique d’Insertion est le contrat conclu entre le salarié bénéficiant d’une aide à l’insertion professionnelle et un employeur qui va bénéficier d’une aide financière. Il s’agit plutôt d’un accompagnement que d’une aide financière. Conclu pour une durée indéterminée ou pour une durée déterminée, il s’agit d’un contrat de droit privé. A noter que le CUI-CAE qui est un contrat d’accompagnement dans l’emploi est différent du CUI-CIE qui est un contrat d’initiative emploi. Le CUI-CAE est destiné au secteur non marchand tandis que le CUI-CIE concerne le secteur marchand.

A qui s’adresse le Contrat Unique d’Insertion ?

Les bénéficiaires du Contrat Unique d’Insertion sont les personnes qui rencontrent des difficultés particulières d’accès durable à l’emploi. Ce contrat s’adresse alors aux chômeurs de longue durée, aux seniors, aux travailleurs handicapés et aux bénéficiaires de minima sociaux. Si vous percevez une allocation réservée aux adultes handicapés, une allocation de solidarité spécifique ou un revenu de solidarité active, vous êtes alors éligible au Contrat Unique d’Insertion. A noter que les jeunes ne sont pas exclus. Ils ont simplement tendance à signer un contrat d’avenir à la place. Depuis 2018, vous n’avez plus la possibilité de souscrire un contrat d’avenir. Les jeunes qui rencontrent des difficultés manifestes à trouver du travail devront dorénavant s’orienter vers le Contrat Unique d’Insertion, peu importe les difficultés auxquels ils font face.

Les aides financières pour les employeurs

Modulables à la baisse, les aides financières pour les CUI-CAE peuvent aller jusqu’à 95 % du SMIC brut. Pour le cas du CUI-CIE, ce montant peut atteindre 47 % du SMIC brut. Le montant de ces aides est toutefois fixé par une convention annuelle de moyens et d’objectifs par chaque département. L’aide financière n’est également disponible que dans certains départements sur le territoire français.

Guide pour rechercher un emploi sur internet dans le domaine de la vente
Quand et comment postuler pour un job saisonnier ?